octobre 29, 2007

LES GENERAUX DE NAPOLEON – GENERAL BERTRAND (1773-1844), COMTE D’EMPIRE

Posted in Napoléon tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , à 4:45 par napoleonbonaparte

J’ai dit que le général Bertrand était l’homme de la vertu, je n’ai rien dit de trop ; sa réputation est faite.

(Napoléon Bonaparte)

Bertrand (Henri-Gatien, comte), officier général et législateur, né à Chateauroux (Indre), le 28 mars 1773, de « Henri Bertrand, maître particulier des eaux et forêts au bailliage de Châteauroux et de Marie-Antoinette Boucher », mort le 31 janvier 1844 ; entra dans l’armée sous la Révolution, débuta comme élève sous-lieutenant à l’école du génie (septembre 1793) et en sortit lieutenant (brumaire an III) ; partit en Egypte comme capitaine, fut fait chef de brigade (prairial an VIII) promu général de brigade le 19 fructidor de la même année, devint membre de la Légion d’honneur (frimaire an XII) et officier du même ordre, le 25 prairial suivant, prit part à la bataille d’Austerlitz, à celle de Friedland et prépara le passage du Danube, qui précéda la bataille de Wagram. Le 9 avril 1811, Bertrand fut nomé gouverneur géénral des Provinces illyriennes. En 1813, il se trouva à Leipzig, puis fut nommé grand-maréchal du Palais en remplacement de Duroc qui venait d’être tué quelques mois plus tôt. Il revint ensuite à Paris, fut nommé, le 16 janvier 1814 aide-major général de la garde nationale et de l’armée de Paris ; de retour de l’île d’Elbe avec l’Empereur, celui-ci le nomma pair de France. A l’avènement des Bourbons, Bertrand, fidèle quand même à Napoléon définitivement tombé, poussa le dévouement jusqu’à l’accompagner à Sainte-Hélène, et ne voulut pas le quitter. Le 7 mars 1816, il avait été condamné à mort par contumace. Après la mort de l’Empereur en 1821, il revint en France, et, par une ordonnance de Louis XVIII, fut réintégré dans tous ses grades, et se retira dans ses domaines de l’Indre. Après la Révolution de 1830, Bertrand fut élu député de l’opposition par l’arrondissement de Châteauroux. Il siégea au centre-gauche et vota pour la liberté de la presse. N’ayant pas été réélu en 1834, il renonça à la vie politique et mourut en 1844.

(Extrait du dictionnaire sur la Révolution et l’Empire du Dr Robinet)

Lien : Général Bertrand sur Wikipedia

8 commentaires »

  1. Miguel Moutoy said,

    Bonsoir,

    Très intéressant mais BERTRAND n’a pas fait la campagne de Russie, il était en Illyrie!
    Bien à vous.

  2. Après vérification dans le dictionnaire Napoléon de Tulard, il s’avère que vous avez parfaitement raison.

    Le dictionnaire de la Révolution et l’Empire du Docteur Robinet comporte pas mal d’erreurs.

    Je modifie certains passages au moment où je tape les articles lorsque je vois ce type de bévues. Toutefois, je ne connais pas par coeur les biographies de tous les acteurs de l’Empire et dois laisser passer quelques informations inexactes comme celle-ci.

    La correction a été prise en compte.

    Merci de votre vigilence. ;)

  3. Sioux said,

    Auriez vous des informations sur le songe du général Bertrand ?

  4. Mais bien entendu, napoléonbonaparte, il n’est pas possible de connaître tout sur les personnages de l’Empire.
    J’ai donné cette correction parce que je m’intéresse plus particulièrement à Bertrand et surtout à son séjour à l’île d’Elbe.
    Mais continuez, nous sommes là pour vous aider !
    Pour le songe, Sioux, cela me dit quelque chose, un tableau peut-être ? A suivre.

  5. tournier said,

    je possede une superbe médaille du général Bertrand octogonale intéresse-telle quelqu’un ?

    • Remérand Pierre said,

      pouvez vous me décrire ou m’envoyer une photo de la médaille. Il en existe au moins 3 différentes toutes commémoratives du décès en 1844

  6. JANVIER said,

    merci de ces quelques articles intéressants. Il semble que ma famille descende du général Bertrand, mais je n’arrive pas à remonter jusqu’à lui. Connaitriez vous par hasard sa descendance?
    Bien à vous.

    • Pierre Remérand said,

      Ses 3 fils Napoléon, Henry, Arthur n’ont pas de descendance légitime. Les 3 enfants de sa fille Hortense épouse Thayer sont morts en bas âge. Donc il n’y a pas de descendance connue.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :