décembre 9, 2007

BATAILLE DE BRIENNE-LE-CHÂTEAU (1814)

Posted in Campagne de France (1814), Napoléon tagged , , , , , , , , , , , , , à 5:51 par napoleonbonaparte

Le général Gourgaud sauvant la vie de Napoléon sous la menace d’un cosaque lors de la bataille de Brienne le 29 janvier 1814

La mort n’est rien ; mais vivre vaincu et sans gloire c’est mourir tous les jours.

(Napoléon Bonaparte)

Brienne-le-Château (Bataille de). Le 25 janvier 1814, les Français sous le commandement direct de l’Empereur Napoléon, après un combat opiniâtre, remportèrent une brillante victoire sur les troupes étrangères menées par le vieux général prussien Blücher. Cependant, à l’issue de la bataille, les pertes humaines furent aussi lourdes pour l’armée impériale que pour les Prussiens et Russes (environ 4.000 tués et blessés pour chacun des deux camps). Les généraux Cavrois et Decouz furent parmi les blessés français (Decouz déceda plus tard des suites de ses blessures). Brienne est un chef-lieu de canton de l’Aube, situé sur les bords de la rivière de ce nom.

(Extrait enrichi du dictionnaire sur la Révolution et l’Empire du Dr Robinet)

Lien : Bataille de Brienne-le-Château sur Wikipedia

http://www.lerubicon.com

BATAILLE DE CHAMPAUBERT (1814)

Posted in Campagne de France (1814), Napoléon tagged , , , , , , , , , , , , à 4:52 par napoleonbonaparte

L’Empereur Napoléon au soir de la bataille de Champaubert le 10 février 1814

Il faut réprendre sa résolution et ses bottes de 93.

(Napoléon Bonaparte)

Champaubert (Bataille de). Le 10 février 1814, Napoléon remporta une grande victoire sur les alliés. Les maréchaux Marmont et Ney et l’armée française écrasèrent les troupes du général russe Olsufiev. Plus des deux tiers des soldats alliés furent soit tués, blessés ou faits prisonniers alors que les Français déplorèrent moins de 300 morts au terme d’une bataille ou s’illustra la cavalerie française. Parmi les blessés de l’armée impériale figurèrent par ailleurs les généraux Lagrange et Michel. Champaubert est une petite commune du département de la Marne.

(Extrait enrichi du dictionnaire sur la Révolution et l’Empire du Dr Robinet)

Lien : Bataille de Champaubert sur Wikipedia

http://www.lerubicon.com

BATAILLE DE MONTMIRAIL (1814)

Posted in Campagne de France (1814), Napoléon tagged , , , , , , , , , , , , à 4:28 par napoleonbonaparte

Troupes françaises en route pour

La stratégie est la science de l’emploi du temps et de l’espace. Je suis, pour mon compte, moins avare de l’espace que du temps. Pour l’espace, nous pouvons toujours le regagner. le temps perdu, jamais.

(Napoléon Bonaparte)

Montmirail (Bataille de). Le 11 février 1814, soit le lendemain de la victoire de Champaubert, Napoléon et son armée de 16.000 hommes infligèrent une nouvelle humiliation aux Prussiens et Russes pourtant deux fois plus nombreux. Les alliés sous le commandement des généraux Osten-Sacken et Yorck perdirent 4.5000 hommes (blessés, tués, ou prisonniers) contre 2.000 du côté des Français.

Lien : Bataille de Montmirail sur Wikipedia

http://www.lerubicon.com

décembre 8, 2007

BATAILLE DE CRAONNE (1814)

Posted in Campagne de France (1814), Napoléon tagged , , , , , , , , , , , , à 10:53 par napoleonbonaparte

L’Empereur Napoléon pendant la campagne de France

50.000 hommes et moi ça fait 150.000 hommes.

(Napoléon Bonaparte)

Craonne (Bataille de). Le 7 mars 1814, Napoléon, à la tête de l’armée française (37.000 hommes), attaqua Blücher commandant l’armée prussienne (85.000 hommes) et lui infligea une véritable défaite bien que les pertes furent assez lourdes pour les deux camps (environ 5.000 morts et blessés de chaque côté). Parmi les blessés, du côté des Français, figurèrent le maréchal Victor de Bellune, les généraux Le Capitaine, de Nansouty, et Boyer de Rebeval. Craonne est un chef-lieu de canton du département de l’Aisne, situé sur un plateau et bordé de ravins escarpés et sillonnés de ruisseaux.

(Extrait enrichi du dictionnaire sur la Révolution et l’Empire du Dr Robinet)

Lien : Bataille de Craonne sur Wikipedia

http://www.lerubicon.com

BATAILLE D’ARCIS-SUR-AUBE (1814)

Posted in Campagne de France (1814), Napoléon tagged , , , , , , , , , , , , à 5:24 par napoleonbonaparte

Bataille d’Arcis-sur-Aube les 20 et 21 mars 1814

J’ai tout fait pour mourir à Arcis.

(Napoléon Bonaparte)

Arcis-sur-Aube (Bataille d’). Les 20 et 21 mars 1814, les Français, sous les ordres directs de Napoléon, livrèrent bataille aux alliés, fort de 80.000 hommes et commandés par Schwarzenberg. Bien qu’inférieur en nombre avec seulement 28.000 hommes côté Français, les résultats restèrent incertains, et la défaite de Napoléon fut limitée de par la faute de ses adversaires qui ne surent profiter pleinement de leur avantage sur le champ de bataille. Les pertes furent très sensibles dans chacun des deux camps : 3.000 morts ou blessés côté français, 4.000 dans le camp des alliés. Les généraux français Chassé, Janssens, Leval et Corbienne y furent blessés.

(Extrait corrigé du dictionnaire sur la Révolution et l’Empire du Dr Robinet)

Lien : Bataille d’Arcis-sur-Aube sur Wikipedia

http://www.lerubicon.com