décembre 12, 2007

BATAILLE DE SMOLENSK (1812)

Posted in Campagne de Russie (1812), Napoléon tagged , , , , , , , , , , , à 9:38 par napoleonbonaparte

Napoléon et le prince Poniatowski le 17 août 1812 lors de la bataille de Smolensk

Messieurs, rappelez-vous ce mot d’un empereur romain « Le corps d’un ennemi mort sent toujours bon. »

(Napoléon Bonaparte)

Smolensk (Bataille de). Les 17 et 18 août 1812, secondé par ses maréchaux Davout, Murat et Ney, l’Empereur à la tête de sa Grande Armée forte de 175.000 hommes, affronta le général Barclay de Tolly et ses 130.000 Russes. Si la victoire revint bien aux Français, Smolensk ne fut pas la bataille décisive escomptée par Napoléon pour détruire l’armée adverse. Les troupes du tsar lui échappèrent encore une fois, préférant la retraite à un réel affrontement, non sans avoir auparavant mis en pratique la politique de la terre brulée. C’est en fait dans une ville presque totalement détruite par les incendies que pénétrèrent les armées napoléoniennes. Les pertes françaises furent malgré tout assez faibles (moins de 1.000 tués et environ 3.000 blessés) en comparaison de celles affichées par les Russes qui eurent quant à eux près de 5.000 morts, 8.000 blessés et 2.000 soldats faits prisonniers.

Lien : Bataille de Smolensk sur Wikipedia

http://www.lerubicon.com

Publicités

novembre 16, 2007

BATAILLE DE LA MOSKOWA (1812)

Posted in Campagne de Russie (1812), Napoléon tagged , , , , , , , , , , , , , à 10:58 par napoleonbonaparte

L’Empereur Napoléon et ses Maréchaux à la bataille de la Moskowa (baptisée Bataille de Borodino par les Russes)

Ces Russes se font tuer comme des machines ; on n’en prend pas. Cela n’avance pas nos affaires. Ce sont des citadelles qu’il faut démolir au canon.

La fortune est une grande courtisane ! Je l’ai souvent dit, et je commence à l’éprouver.

(Napoléon Bonaparte)

Moskowa (Bataille de la). C’est le 7 septembre 1812, près du village de Borodino (nom donné par les Russes à la bataille) qu’intervint enfin la grande confrontation tant espérée par Napoléon depuis son passage du Niémen le 24 juin 1812. Sa Grande Armée y affronta les troupes du tsar Alexandre dont le commandement fut alors confié au vieux et rusé général Koutouzov. L’Empereur des Français, secondé entre autre par les maréchaux Ney, Poniatowski, Davout (qui y fut blessé), ou encore le Prince Eugène, y remporta encore une nouvelle grande bataille. Les Russes furent en effet obligés d’abandonner le terrain, au terme d’un combat particulièrement meurtrier (près de 40.000 victimes dans chacun des camps). Mais si Napoléon sortit vainqueur de la Moskowa (malgré les dénégations russes), sa victoire ne fut cependant pas décisive. Elle l’obligea à poursuivre cette longue campagne de Russie qui finalement causa sa perte.

Lien : Bataille de la Moskowa sur Wikipedia