décembre 11, 2007

REDDITION D’ULM (1805)

Posted in Campagne d'Allemagne (1805), Napoléon tagged , , , , , , , , , , , , , à 4:18 par napoleonbonaparte

L’Empereur Napoléon reçoit la capitulation du général Mack

Si vous ne capitulez pas sur le champ, je prendrai la ville d’assaut, je serai forcé de faire ce que je fis à Jaffa, où la garnison fut passée au fil de l’épée. Prince, épargnez à la brave nation autrichienne et à moi la nécessité d’un acte aussi effrayant : la place n’est pas tenable.

(Napoléon Bonaparte)

Ulm (Reddition d’). Après la victoire d’Elchingen, Napoléon et l’armée impériale française firent le siège de la ville d’Ulm où s’étaient retranchées les troupes autrichiennes. Après seulement cinq jours, le général Mack totalement encerclé et à court de vivres se vit contraint à une humiliante reddition le 20 octobre 1805. A l’issue de ces journées, les Français n’eurent à déplorer que des pertes relativement modérées (500 tués et 1.000 blessés) alors que les Autrichiens laissèrent non seulement 4.000 morts à Ulm mais surtout livrèrent 25.000 prisonniers et abandonnèrent 60 canons à l’Empereur des Français. Ce succès permit à Napoléon et sa Grande Armée de poursuivre l’une de leurs plus brillantes campagnes, qui après l’entrée dans Vienne le 14 novembre 1805 se conclut glorieusement à Austerlitz le 2 décembre 1805 lors de la bataille des trois empereurs.

Lien : Reddition d’Ulm sur Wikipedia

http://www.lerubicon.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :