décembre 19, 2007

LES GENERAUX DE NAPOLEON – GENERAL VANDAMME (1770-1830), COMTE D’UNSEBOURG

Posted in Généraux, Napoléon tagged , , , , , , , , , , , , à 1:55 par napoleonbonaparte

Général Dominique-Joseph-René Vandamme (1770-1830), comte d’Unsebourg

Si j’avais deux Vandamme, j’en ferais fusiller un, mais je n’en ai qu’un et je le garde pour moi.

(Napoléon Bonaparte)

Vandamme (Dominique-Joseph-René, Comte d’Unsebourg). Officier général et législateur, né à Cassel le 5 novembre 1770 de « Maurice Vandamme, chirurgien, et de Barbe-Françoise Baert », mort à Cassel le 5 juillet 1830, s’engagea le 8 juillet 1788 dans le régiment colonial de la Martinique, revint en France en 1790 avec le grade de sergent, passa le 22 juin 1791 dans le régiment de Brie. Chargé peu après de l’organisation des chasseurs du Mont-Cassel, et fut envoyé à l’armée du Nord où il se signala particulièrement devant Mons, se fit surtout remarquer par ses sentiments patriotiques. Nommé général de Brigade le 27 septembre 1793, il participa à la prise de Furnes et d’Ypres. Le 29 septembre 1795 il passa à l’armée du Rhin où il se battit à Mereisheim, puis à Nieuwed. Promu général de division le 5 février 1799, il fut chargé du commandement de l’aile gauche de l’armée du Danube, passa ensuite sous les ordres de Brune, en Hollande, et contribua à la victoire de Berghen, alla en Italie et se battit encore à Pozzolo et à Moyembano. En 1803, une division du camp de Boulogne lui fut confiée, et il devint grand-officier de la Légion d’honneur, le 19 frimaire an XII ; il fit, dans le corps de Soult, la campagne de 1805, se distingua à Donawerth et à Austerlitz. En Prusse, il commanda le 9e corps, prit Breslau, Schwerdenitz, Gratz, et fut appelé le 11 novembre 1807, au commandement de la 16e division, et, le 16 août 1808, à celui du camp de Boulogne. Il prit part en 1809 aux victoires d’Abensberg et d’Eckmühl et fut créé comte d’Unsebourg lors de cette campagne d’Autriche. Il était à la tête du 1er corps de la Grande Armée en 1813 quand il occupa la ligne de l’Elbe et s’empara de Hambourg. Appelé à Dresde, il eut ordre d’occuper Pirna et Toeplitz. Mal soutenu, il se trouva à Kulm le 30 août, en face de forces bien supérieures. Après une héroïque défense, il chercha à s’échapper par les défilés de Péterswald, mais le corps prussien de Kleist lui barra de nouveau la route : Vandamme fut fait prisonnier et ne rentra en France que le 1er septembre 1814. Au retour de l’île d’Elbe, il rejoignit de suite l’Empereur, fut nommé pair de France et commandant du 3e corps d’armée. Il contribua à la victoire de Ligny et fut aux prises avec l’ennemi à Wavre le jour de la bataille de Waterloo. Il ramena ses troupes à Paris et occupa Montrouge, Vanves, et Issy. Louis XVIII le comprit dans l’ordonnance de proscription du 24 juillet 1815. Il se retira aux Etats-Unis, puis fut gracié le 1er décembre 1819 et enfin à la retraite le 4 mai 1825.

(Extrait du dictionnaire sur la Révolution et l’Empire du Dr Robinet)

Lien : Général Vandamme sur Wikipedia

http://www.lerubicon.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :