novembre 29, 2007

LES GENERAUX DE NAPOLEON – GENERAL JOMINI (1779-1869), BARON D’EMPIRE

Posted in Généraux, Napoléon tagged , , , , , , , , , , , , , , à 3:54 par napoleonbonaparte

Général Antoine-Henri Jomini (1779-1869), baron de l’Empire

C’est un militaire de peu de valeur ; c’est cependant un écrivain qui a saisi quelques idées saines sur la guerre.

(Napoléon Bonaparte)

Jomini (Antoine-Henri, baron). Officier général, né à Payerne (Suisse) le 6 mars 1799, mort à Payerne le 22 mars 1869 ; débuta comme employé dans une maison de banque à Paris, prit du service dans l’armée en l’an VI avec le grade de lieutenant et devint secrétaire général du département de la guerre, puis fut nommé aide de camp de Ney au camp de Boulogne, fit la campagne d’Allemagne en1805 et se distingua à Elchingen, à Michelsberg et à la reddition d’Ulm, assista à la bataille d’Austerlitz et devint colonel et premier aide de camp de Ney, prit part à la bataille d’Iéna et ensuite à la campagne de Pologne, partit pour l’Espagne en 1808, mais eut la présomption de s’attribuer les succès emportés par Ney et fut mis en disponibilité, donna sa démission de colonel et sollicita de l’empereur de Russie de vouloir bien le prendre dans son armée avec un grade supérieur, mais Napoléon le menaça de le mettre dans l’alternative ou d’aller en prison, ou d’accepter le grade de général français. Jomini devant cette injonction obéit. Il fut nommé gouverneur de Vilna, puis de Smolensk et rendit de grands services lors de la désastreuse retraite de Russie, contribua ensuite à la victoire de Bautzen et fut de nouveau disgracié. Jomini quitta alors l’armée française et devint l’aide de camp de l’empereur Alexandre.

(Extrait du dictionnaire sur la Révolution et l’Empire du Dr Robinet)

Lien : Général Jomini sur Wikipedia

http://www.lerubicon.com

5 commentaires »

  1. Georges Raton said,

    Jomini, mort à Paris
    Histoire et dictionnaire du Consulat et de l’Empire
    Alfred Fierro, André Palluel-Guillard, Jean Tulard
    Bouquins, Robert Laffont, 1995

  2. gioanni said,

    je ne connaissais pas ce général avnt de lire Marbot,je vais me plonger dansla lecture,mais pour moi pauvre femme et mortelle je ne conçois pas de trahir l’Empereur d’une façon ou d’un autre et qui est de lui survivre.
    Quan un homme;marche a un autre pas que ses compagnons, c’est qu’il entend un autre tambour..

  3. gioanni said,

    Il en aura fallu du temps,mais je ne connaissais pas ce Général,depuis 8 jours je m’en repais,cependant quelque soit l’homme, je n’admets pas la trahison surtout vers l »Empereur.

  4. sevyotev said,

    Jomini était Suisse et à ce titre n’a pas trahi Napoléon,la preuve c’est qu’il a servi—à la fin de sa vie— Napoléon III pour la campagne d’Italie .
    Si Ney et surtout Berthier ne l’y avaient pas incité par leurs « mauvaises manières » il n’aurait pas rejoint les Russes en 1813 .

  5. SCHALK said,

    Certes, le personnage de JOMINI que je représente en Reconstitution, historique en Europe, de par mon pays La Suisse, fût successivement au service de l’Helvétie, puis de la France et enfin de la Russie; sans jamais avoir trahis aucune de ces trois nations:
    Carriériste militaire OUI; traître NON
    Capitaine EMA/CH SCHALK Jacques 50 alias « JOMINI »
    Pdt. Société Helvétique de Reconstitution Historique civile et militaire
    Multi-Epoques /Etat-major-Jomini/


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :