septembre 21, 2007

LES MARECHAUX DE NAPOLEON – MARECHAL BRUNE (1763-1815)

Posted in Maréchaux, Napoléon tagged , , , , , , , , , , , , , , à 10:37 par napoleonbonaparte

Maréchal Guillaume Brune (1763-1815)

Masséna, Augereau, Brune, et beaucoup d’autres étaient des déprédateurs intrépides.

(Napoléon Bonaparte)

Brune (Guillaume-Marie-Anne), maréchal de France, ambassadeur, et législateur, né à Brive-la-Gaillarde (Corrèze), le 13 mai 1763, de « Etienne Brune et de Jeanne Vielbans », assassiné à Avignon le 2 août 1815 ; s’enrôla en 1789 dans le 2e bataillon des volontaires de Seine-et-Oise, y devint adjudant-major le 18 octobre 1791, parvint rapidement au grade de général de brigade, se battit à Hondschoote, fit la campagne d’Italie dans la division Masséna, combattit à Rivoli, à Saint-Michel, à Feltre, dans les gorges de la Carinthie, etc., et fut promu général de division. Après la paix de Campo-Formio, il fut nommé commandant des troupes dirigées en Suisse. En l’an VII, il prit le commandement de l’armée de Hollande, battit le duc d’York à Bergen, fut nommé gouverneur du pays, repartit ensuite pour l’Italie, prit les villes de Vicence et Montebello. En l’an XI, il fut envoyé à Constantinople comme ambassadeur et revint à Paris deux ans après. A la proclamation de l’Empire, et en son absence, Bonaparte le fit maréchal de France et grand-aigle (13 pluviôse an XIII). En 1807, il fut nommé gouverneur des villes hanséatiques ; peu après on lui confia le commandement du corps de réserve de la grande armée, il prit Stralsund et signa avec M. de Toll, général en chef de l’armée suédoise, une convention par laquelle l’île de Rugen et les îles adjacentes étaient cédées à la France. Dans cet acte, Brune fit mention de l’armée française et non de l’armée de sa majesté impériale et royale ; il fut de ce chef mis en disgrâce par l’Empereur qui lui enleva son commandement. Pendant les Cent-Jours, il fut mis à la tête de l’armée du Var, et le 2 juin 1815 nommé pair de France. Au retour de Louis XVIII, il fit sa soumission et remit son commandement au représentant du gouvernement royal dans le Midi, le marquis de Rivière, et partit pour Paris, muni par un passeport, dans la nuit du 31 juillet au 1er août 1815 ; arrivé à Avignon, il descendit pour déjeuner à l’hôtel du Palais royal où se trouvait la poste. L’entrée de la voiture avait attiré un groupe d’oisifs qui cherchaient à savoir quel était le voyageur. Un jeune homme, appelé Soulié, s’écria : « C’est le maréchal Brune », puis il raconta que Brune était un des meurtriers de la princesse de Lamballe, et qu’il allait chercher l’armée de la Loire pour châtier le Midi. Ces mensonges lancés à dessein produisirent l’effet voulu, et, malgré le maire et le prefet, la foule envahit l’hôtel ; deux individus s’en détachèrent et parvinrent à pénétrer dans la chambre occupée par le maréchal. « Que me voulez-vous ? » leur dit-il. Pour toute réponse l’un d’eux tira à bout portant un coup de carabine sur le maheureux Brune et l’étendit raide mort. L’assassin eut encore le triste courage, après son meurtre, d’ouvrir une fenêtre pour annoncer qu’il venait de tuer le maréchal. Lorsque l’on sortit le cercueil contenant les restes de ce héros, les royalistes s’en emparèrent et le jetèrent dans le Rhône. La veuve du maréchal ne connut que deux ans après l’endroit où son malheureux mari reposait et fit rapporter le corps à Paris le 6 décembre 1817, et ce ne fut que le 19 mars 1819 qu’elle put obtenir l’autorisation de poursuivre les assassins de son mari. Ils s’appelaient Trestaillon et Grindon, dit Roquefert, Portefaix, le premier était mort lors du jugement, le second était en fuite, et fut condamné à mort. Les concitoyens de Brune lui ont fait élever un monument à Brive, par souscription.

(Extrait du dictionnaire sur la Révolution et l’Empire du Dr Robinet)

Liens : Maréchal Brune (1763-1815)Maréchal Brune sur Wikipedia

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :